Habitat bioclimatique

Vivre en harmonie avec la nature

Construire ou rénover selon les principes de l’habitat bioclimatique

 

La construction d’un habitat bioclimatique exige de respecter certaines règles, afin de concrétiser ce type d’habitat qui n’est pas gourmand en énergies. Dans ce type de bâtiment, les besoins en chauffage sont nuls grâce aux rayons du soleil. Le bâtiment protège du froid en hiver et de la chaleur pendant l’été, il bénéficie donc d’une autorégulation thermique. L’habitat bioclimatique se sert de son environnement et du climat ambiant pour limiter autant que possible ses besoins énergétiques. Lorsque la maison bioclimatique a été construite selon les normes, elle n’a pas besoin de chauffage en hiver ni de climatisation en été.

fenêtre boisCes normes sur l’habitat bioclimatique ne concernent pas uniquement les nouveaux bâtiments, mais aussi les maisons déjà existantes qui peuvent et doivent être rénovées.Quelques meubles bien choisis contribuent à améliorer votre confort, sur https://www.anders-paris.com/blog/magasin-lit-enfant-de-reference/. Que ce soit pour un domicile privé, une entreprise, ou un bâtiment public, il se pourrait que le bâtiment ne soit pas adapté aux attentes des occupants, qu’il présente une faible efficacité thermique, qu’il ne soit pas respectueux de l’environnement. Il est nécessaire de le préserver et d’en faire un habitat bioclimatique. Construire bioclimatique signifie de construire un bâtiment compact, ce qui permet de minimiser la surface et les parois en contact avec l’extérieur, permettant ainsi de réduire les pertes d’énergie.

Le bâtiment idéal devrait avoir des formes simples, être compact et surtout avoir une façade principale orientée sud. Il est également indispensable que le bâtiment soit construit afin de recueillir les rayons solaires. L’énergie solaire passe par les murs, le plancher, les fenêtres, les meubles, pour entrer dans la maison. Cette énergie est ensuite transformée en chaleur. L’habitat bioclimatique absorbe donc cette chaleur et la conserve en hiver, mais elle s’en protège en été par des brise-soleils ou des casquettes. Afin d’encourager la transition vers les habitats bioclimatiques, de nombreux gouvernements accordent des subventions pour des rénovations ou pour la construction de maisons neuves.